pass sanitaire

À compter du 21 juillet, conformément au décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021, un pass sanitaire devra être présenté afin d’accéder au Jardin botanique Val Rahmeh - Menton.

Une tolérance sera appliquée pour les 12-17 ans jusqu'au 30 août. Cette obligation ne s’applique pas aux enfants de moins de 12 ans.

Les visiteurs ayant acheté un billet avant le 21 juillet et qui ne satisfont pas aux obligations sanitaires peuvent demander l'échange ou le remboursement de leur billet.

Pour garantir la sécurité de tous les visiteurs et personnels, le port du masque demeure obligatoire dans les espaces intérieurs et les files d'attente. Il est recommandé dans les espaces de plein air.

Consultez notre page "preparer sa visite" pour plus d'informations. 

Back to top
Ricin commun (Ricinus communis) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin
Ricin commun (Ricinus communis) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin

Ricin commun

Cette belle herbacée peut atteindre 3 mètres de hauteur. Le ricin, Ricinus communis, outre son esthétique rappelant quelque peu l’érable (feuille palmée), est utile notamment au travers des graines dont on extrait l’huile. Son élégance dans les parterres et squares ne doit cependant pas faire oublier sa dangerosité. La ricine contenue dans la majeur partie de la plante est très toxique.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Ricin commun, Ricin tantan
Nom scientifique
Ricinus communis L.

Taxonomie

Règne
Végétal
Famille
Euphorbiaceae

Informations détaillées

Régions d'origine
Afrique tropicale

Étymologie

Ricinus est un terme latin qui désigne la tique, en référence aux graines semblables à des tiques gorgées de sang. Communis signifie « commun » en latin.

Description et période de floraison

Ricinus communis est une plante vivace herbacée mesurant jusqu'à 3 mètres, voire 10 mètres dans son environnement d'origine. Les feuilles sont palmées (avec 5 à 7 lobes pointues), dentelées, vertes avec des nervures plus ou moins rouges. Elles sont reliées à la tige principale par de longs pétioles (30 centimètres). Les fleurs sont développées en grappes, au sommet les fleurs femelles (vertes à pistils rouges), en bas les fleurs mâles (ensemble d'étamines jaunes). Les fruits sont des capsules rondes et rouges entourées d'épines et composées de trois coques. La graine est beige marbrée de rouge ou de brun avec une ligne centrale sur sa partie ventrale. Elle contient 40 à 60% d'huile.

Exigences écologiques

Elle préfère un sol riche et bien drainé, à l'abri du vent et une exposition ensoleillée. Elle apprécie les climats subtropicaux à tempérés.

Utilisations

  • Ornementale.
  • Médicinale : C’est un purgatif très puissant, et pour le soin des femmes allaitantes après accouchement (huile).
  • Cosmétique : L’huile de ricin est utilisée pour faire pousser cils et cheveux.
  • Agricole : Elle est installée entre les plants de pommes de terre pour repousser les doryphores; le tourteau (résidu des graines après extraction de l'huile) sert d’engrais organique et de répulsif contre les rongeurs.
  • Divers : On s’en sert comme combustible pour l'éclairage, en biocarburant et lubrifiant pour les moteurs et pièces mécaniques en bronze (huile).

Remarques

Les graines sont très toxiques (notamment à cause de la ricine) et ne doivent pas être consommées. Elles peuvent être mortelles, spécialement pour les enfants et les animaux domestiques. Son latex blanc peut également provoquer des allergies cutanées. Elle est la seule espèce de son genre.

Ricin commun (Ricinus communis) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura
Ricin commun (Ricinus communis) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura
Ricin commun (Ricinus communis) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura
Ricin commun (Ricinus communis) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin
Ricin commun (Ricinus communis) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin

Aller plus loin