Réouverture

Le Jardin botanique Val Rahmeh - Menton est ouvert tous les jours sauf le mardi.

Nous vous recommandons de privilégier le paiement sans contact par carte bancaire.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité.

Back to top
Liane trompette (Solandra maxima) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin
Liane trompette (Solandra maxima) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin

Liane trompette

D’utilisation ornementale, la liane trompette peut être utilisée pour couvrir des murs de grande dimension. Originaire d’Amérique centrale, la liane trompette fleurit sous forme de trompettes jaunes. Attention, toutes les parties de la plante sont toxiques. Floraison fin printemps, début été au Val Rahmeh.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Liane trompette, Tasse d'or
Nom scientifique
Solandra maxima (Moc. & Sessé ex Dunal) P.S.Green

Taxonomie

Règne
Végétal
Famille
Solanaceae
Synonyme
Datura maxima Sessé & Moc.

Informations détaillées

Régions d'origine
Mexique, Amérique centrale

Étymologie

Solandra vient du nom du naturaliste et botaniste suédois Daniel C. Solander. Maxima signifie « la plus grande ».

Description et période de floraison

Solandra maxima est un arbuste grimpant pouvant atteindre 12 mètres de haut dans son aire d'origine. Son feuillage est persistant et composé de feuilles coriaces, oblongues et luisantes. Les fleurs sont de grandes trompettes solitaires à bords retournés qui apparaissent en fin de printemps et début d'été. Elles sont parées de jaune et de nervures marron-pourpre et ne sont que légèrement odorantes en fin de journée. Le fruit est une baie globuleuse, pulpeuse, verdâtre.

Exigences écologiques

Il apprécie les sols riches, drainés et frais ainsi qu'une exposition ensoleillée à mi-ombragée. Il ne tolère pas de températures inférieures à 0°C et est fragilisée en-dessous de 7°C.

Utilisations

Ornementale.

Remarques

Toutes les parties de la plante sont toxiques. Solandra grandiflora Sw. peut être confondue avec la Solandra maxima, elle s'en distingue par ses fleurs plus allongées et plus claires.

Liane trompette (Solandra maxima) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin
Liane trompette (Solandra maxima) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin

Aller plus loin