Réouverture

Nous sommes heureux de vous annoncer la réouverture du Jardin botanique Val Rahmeh - Menton le lundi 1er mars 2021. Le Jardin reste fermé le week-end conformément aux consignes préfectorales.

Nous vous recommandons de privilégier le paiement sans contact par carte bancaire.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité.

Back to top
Sagou du Japon (Cycas revoluta) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura
Sagou du Japon (Cycas revoluta) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura

Sagou du Japon

Cette espèce est souvent confondue avec les palmiers ou les fougères, mais elle appartient au groupe des Gymnospermes (plantes à graines non contenues dans un fruit). Ce Cycas est originaire du japon.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Sagou du Japon, Cycas du Japon
Nom scientifique
Cycas revoluta Thunb.

Taxonomie

Règne
Végétal
Famille
Cycadaceae

Informations détaillées

Régions d'origine
Chine (province du Fujian) et Japon (îles Nansei et Ryûkyû)

Étymologie

Cycas est un terme d'origine grecque (kykas) qui désigne une « sorte de palmier » (par Théophraste). Revoluta se traduit par « enroulée vers l'arrière », allusion aux marges de ses folioles.

Description et période de floraison

Malgré son aspect général, le cycas n'est ni une fougère ni un palmier : il appartient au groupe des Gymnospermes (plantes à graines non contenues dans un fruit) comme les Conifères et le Ginkgo.
Au sommet du stipe (tige robuste ressemblant à un tronc) écailleux, pouvant atteindre 4  m. Les feuilles sont disposées en couronne. Elles sont pennéeset composées de nombreuses folioles, comme celles d'un palmier. Elles sont coriaces, persistantes, vert foncé et mesurent de 50 cm à 2 m.
L'espèce est dioïque : il existe des pieds mâles et des pieds femelles distincts. Les pieds mâles produisent, parmi les feuilles terminales, quelques cônes fusiformes, de 60cm de long. Les écailles du cône libèrent du pollen qui est dispersé par les insectes et le vent. Chez les femelles, au cœur de la couronne feuillue, sont produites des feuilles particulières, réduites et couvertes d'un velours beige, qui portent à leur base de gros ovules ovoïdes. L'ovule fécondé par le pollen donne une graine volumineuse et aplatie, protégée uniquement par son enveloppe charnue et rouge.

Exigences écologiques

L'espèce a besoin d'un sol frais et bien drainé, d'une exposition ensoleillée et d'un climat chaud à tempéré (les feuilles s'abîment à partir de -3°C et la plante meurt à partir de -10°C).

Utilisations

  • Ornementale.
  • Religion : Dans les Antilles françaises, les feuilles du Cycas revoluta remplacent parfois les palmes et les buis lors du dimanche des rameaux, fête catholique, d'où son surnom de « petit rameau ».
  • Alimentaire : Toutes les parties de la plante sont toxiques. Cependant, au Japon, à partir des stipes, riches en amidon, on obtient une farine appelée faux sagou. Pour être consommée, la farine doit être longuement lavée puis cuite afin d'éliminer les toxines.

Remarques

La plante est extrêmement toxique et peut être mortelle pour l'homme et les animaux. Elle contient une toxine appelée cycasine qui cause des irritations gastro-intestinales et des défaillances hépatiques, et d'autres toxines, comme la bêta-N-méthylamino-L-alanine, un acide aminé neurotoxique.

Aller plus loin