pass sanitaire

À compter du 21 juillet, conformément au décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021, un pass sanitaire devra être présenté afin d’accéder au Jardin botanique Val Rahmeh - Menton.

Une tolérance sera appliquée pour les 12-17 ans jusqu'au 30 août. Cette obligation ne s’applique pas aux enfants de moins de 12 ans.

Les visiteurs ayant acheté un billet avant le 21 juillet et qui ne satisfont pas aux obligations sanitaires peuvent demander l'échange ou le remboursement de leur billet.

Pour garantir la sécurité de tous les visiteurs et personnels, le port du masque demeure obligatoire dans les espaces intérieurs et les files d'attente. Il est recommandé dans les espaces de plein air.

Consultez notre page "preparer sa visite" pour plus d'informations. 

Back to top
Oreille d'éléphant (Alocasia Macrorrhiza) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura
Oreille d'éléphant (Alocasia Macrorrhiza) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura

Oreille d'éléphant

L'Alocasia macrorrhizos est une plante vivace rhizomateuse de la famille des Aracées, originaire des forêts tropicales humides d'Inde, du Sri Lanka et de Malaisie. Ce taro géant peut atteindre 4 m de hauteur avec des feuilles immenses, pouvant atteindre 2 m de longueur en culture. Attention la sève de cette plante est réputée irritante.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Oreille d'éléphant, Taro géant
Nom scientifique
Alocasia macrorrhizos (L.) G.Don

Taxonomie

Règne
Végétal
Famille
Araceae
Genre
Alocasia
Espèce
Alocasia macrorrhizos
Synonyme
Colocasia indica (Lour.) Kunth ; Alocasia variegata K. Koch & C. D. Bouché

Informations détaillées

Région d'origine
Malaisie, Sri-Lanka, Inde

Étymologie

Alocasia vient du grec a-, « sans », et locasia, « racine de lotus » et fait référence à ce qui le différencie du genre voisin Colocasia. Macrorrhizos signifie « à grandes racines » (grec).

Description et période de floraison

C'est une plante vivace herbacée à rhizomes tubéreux qui peut atteindre 5 mètres de haut. Ses feuilles, vert foncé et persistantes, mesurent jusqu'à 1,80 mètres et se tiennent à l'horizontale. Très nervurées et aux bords ondulés, elles adoptent la forme d'une lance. Comme chez les Arums, l'inflorescence est composée d'une spathe (grande bractée, une feuille particulière à la base d'une inflorescence) et d’un spadice (épi constitué de nombreuses fleurs minuscules). La spathe est de couleur vert pâle et le spadice blanc. Ce dernier mesure jusqu’à 20 cm de long et comprend en haut les fleurs mâles, et en bas les fleurs femelles, séparées par une partie stérile. Le fruit est une baie charnue, de forme ovoïde, rouge à maturité.

Exigences écologiques

Elle a besoin d'un sol bien drainé et d'une exposition semi-ombragée à ensoleillée. Elle préfère les climats tropicaux ou subtropicaux humides. Elle ne supporte pas des températures sous 1°C.

Utilisations

  • Ornementale.
  • Alimentaire : Les tubercules sont comestibles après une très longue cuisson, pour annihiler la toxicité de la plante. Dans les îles du Pacifique et en Asie du Sud-Est, ils sont ainsi grillés, cuits ou bouillis.

Remarques

Dans certains pays, elle est considérée comme invasive, ainsi à Cuba, en Nouvelle-Zélande et dans des îles du Pacifique, telles que Palau, Fidji, Hawaï ou la Nouvelle-Calédonie.

Aller plus loin