Réouverture

Nous sommes heureux de vous annoncer la réouverture du Jardin botanique Val Rahmeh - Menton le lundi 1er mars 2021. Le Jardin reste fermé le week-end conformément aux consignes préfectorales.

Nous vous recommandons de privilégier le paiement sans contact par carte bancaire.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité.

Back to top
Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin
Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Christophe Joulin

Néflier du Japon

Le néflier du Japon est un arbre fruitier dont le fruit a la saveur rappelant la pêche, le citron et la mangue. Cette espèce est originaire du Japon et de Chine.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Néflier du Japon, Bibacier
Nom scientifique
Eriobotrya japonica (Thunb.) Lindl.

Taxonomie

Règne
Végétal
Famille
Rosaceae
Synonyme
Mespilus japonica Thunb.

Informations détaillées

Régions d'origine
Japon, Chine

Étymologie

Eriobotrya, “ grappe ” (botrys en grec) “ duveteuse ” (erion désignant la laine en grec), fait référence à l'aspect de ses jeunes rameaux. Japonica indique que l'espèce est originaire du Japon

Description et période de floraison

Il s'agit d'un arbre fruitier au port érigé qui peut s'étendre sur presque 10 mètres de hauteur, plus souvent 4 mètres. Ses feuilles sont persistantes, simples et alternes, très nervurées et au bord légèrement denté. Ses fleurs, de couleur blanche, exhalent un parfum d'amande et éclosent en grappes pyramidales au début de l'hiver. Les fruits se récoltent alors au printemps. Ils sont ovoïdes, de couleur jaune orangé. Leur chair, à la saveur rappelant la pêche, le citron et la mangue, est riche en vitamine A et en calcium.

Exigences écologiques

Un sol bien drainé, une situation abritée et un climat chaud suffisent à son épanouissement. Il peut supporter des gelées jusqu'à – 12°C.

Utilisations

  • Alimentaire : Le fruit est comestible et peut être mangé cru ou cuisiné en gelée, confiture, sirop ou encore transformé en vin.
  • Médicinale : Dans la médecine traditionnelle chinoise, on recommande son usage contre la toux, pour libérer les voies respiratoires ou encore contre certaines maladies de la peau. Toutefois, les feuilles et les graines sont toxiques à haute dose.
  • Ornementale : Dans les régions tempérées, il est principalement utilisé comme ornement.

Remarques

Le nom de bibacier fait référence à son nom en chinois pípá guǒ (en forme de biba : un instrument de musique). Probablement originaire de Chine, il est cultivé depuis plus de 1000 ans au Japon, aujourd'hui premier producteur devant l'Israël et le Brésil. Il est aussi cultivé dans le bassin méditerranéen, le sud des États-Unis ou encore l'Australie, et près de 800 cultivars (variétés obtenues en culture) existent désormais.

Aller plus loin