Réouverture

Le Jardin botanique Val Rahmeh - Menton est ouvert tous les jours sauf le mardi.

Nous vous recommandons de privilégier le paiement sans contact par carte bancaire.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité.

Back to top
Cèdre de Java (Bischofia javanica) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura
Cèdre de Java (Bischofia javanica) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton © MNHN - Agnès Iatzoura

Cèdre de Java

Cette espèce végétale connue sous le nom de « Cèdre de Java » est un arbre de grande taille (35 à 45 m). Il a des propriétés alimentaires et médicinales. À Taïwan, il est considéré par les locaux comme un arbre sacré.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Cèdre de Java
Nom scientifique
Bischofia javanica Blume

Taxonomie

Règne
Végétal
Famille
Phyllanthaceae

Informations détaillées

Régions d'origine
Asie tropicale, Chine, Japon, Taïwan, Australie

Étymologie

Le genre Bischofia est dédié au naturaliste Bischof. Javanica signifie « de Java ».

Description et période de floraison

Bischofia javanica est un arbre atteignant 30 à 45 mètres. Il porte des feuilles persistantes composées de trois folioles ovales à arrondies, légèrement dentées, à sommet pointu. Les fleurs, à cinq pétales, se présentent en panicule blanc-verdâtre. Les fruits sont des drupes sphériques de couleur variable (rose, rouge, marron orangé).

Utilisations

  • Alimentaire : Les fruits sont utilisés pour faire du vin ; les feuilles sont dégustées dans le sud du Laos dans une sauce piquante. Les graines sont aussi comestibles.
  • Artisanale : Le tannin de l'écorce est employé pour teindre les paniers de rotin en rouge, le bois transformé en meubles, ponts et autres ouvrages de construction
  • Médicinale : Les racines sont utilisées dans certaines médecines traditionnelles

Divers

L'huile contenue dans la graine (30-54 %) sert comme lubrifiant

Remarques

À Taïwan, il est considéré par les locaux comme un arbre sacré. Dans les jungles de l'Assam (Inde), l' « uriam » est souvent griffé par les tigres qui s'en servent pour marquer leur territoire.

Aller plus loin